Synthétivium

Viande de laboratoireLorsque j’étais jeune élève, en CM1 ou CM2 il me semble – 1975/1976 -, je me souviens vaguement que mon institutrice disait qu’en l’An 2000 nous nous alimenterions avec des pilules et du steak de pétrole. Heureusement, nous sommes restés raisonnables, une fois n’est pas coutume, et nous mangeons encore de la nourriture normale… sauf que le steak de pétrole, nous n’en sommes pas loin.

Que des personnes soient végétariennes, c’est leur droit le plus absolu. Qu’elles deviennent militantes voire extrémistes et fondent des associations de défense des animaux et financent des programmes de recherches sur de la viande de laboratoire, là nous franchissons un cap. Depuis quelques années des essais sont réalisés pour concevoir de la viande à partir de cellules souches.

Le 5 août 2013, des scientifiques ont goûté le premier steak synthé devant des caméras de télévisionexternal. Les avantages mis en avant : arrêt des souffrances des bêtes d’élevage et réduction draconienne de l’empreinte écologiqueexternal.

« – Et pour monsieur, ce sera ?

– Un steak en plastoc, s’il vous plaît ! »

Cela dit, il est vrai que la consommation de viande, comme de lait d’ailleurs, se répand même dans des contrées où les humains n’ont pas ce genre de régime. Cela pourrait s’apparenter à de l’humanisme, mais je pense qu’il s’agit plutôt d’une stratégie de redéploiement de l’offre sur des marchés porteurs susceptibles d’apporter un relais de croissance. En d’autres termes s’octroyer des nouvelles parts de marché et par la même occasion augmenter significativement son chiffre d’affaires.

Pour en revenir à notre bidoche de labo, il est peut-être encore temps de se saisir du sujet avant qu’il ne soit trop tard. Les médias vous ont bien manipulé lors de la crise de la vache folle, vous faisant croire que nos chers bovins étaient devenus carnivores. Ils vous en ont remis deux couches au sujet d’un hypothétique retour des farines animales courant 2011, puis l’arrivée prétendue des farines en pisciculture voire plus si affinité, début 2013. Par contre je les trouve bien silencieux au sujet de nos futurs steaks synthé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*